Commandos Parachutistes de l'Air

Le Ltt Tramoni et le Cne Souètre, deux Officiers CPA


Quelques Chiffres


Les Opérations menées de 1956 à 1962 par les Commandos Parachutistes de l'Air leur ont permis de mettre de très nombreux Rebelles hors de combat. Sur un effectif qui n'a pas dépassé le millier, 78 des leurs sont tombés au Champ d'Honneur et 174 sont douloureusement marqués dans leur chair. Les décorations obtenues permettent de les classer parmi l'élite des Unités Parachutistes engagées.

Ils sont dignes de leurs anciens des Groupes d'Infanterie de l'Air et des Régiments Parachutistes de la Seconde Guerre Mondiale.


La Reghaïa, le Lt-Col COULET remet au Lt Pallardy (une figure des CPA) le Drapeau des CPA.


Bilan Opérationnel (arrêté au 1er mai 1960)

Journées opérationnelles: 2220

Héliportages d'Assaut: 792

Rebelles mis hors de combat: 1247

Armes Récupérées:

  • Mitrailleuses: 4
  • Fusils Mitrailleurs: 10
  • Pistolets Mitrailleurs: 53
  • Pistolets Automatiques: 68
  • Fusils de Chasse: 205
Armement récupéré:
  • Explosifs: 160 kg
  • Grenades: 4 771
  • Cartouches: 376 500
Matériel Récupéré:
  • Postes ANGRC 9: 2
  • Postes à piles: 4
  • Ravitaillement: 29.5 tonnes
  • Habillement 4 tonnes



Ont étés décernés au Commandos Parachutistes de l'Air
(de leur création au 1er mai 1960)


14 croix de la Légion d'Honneur

50 Médailles Militaires

3 Médailles de l'Aéronautique

1368 Croix de la Valeur Militaire, dont 79 avec Palme


====

Quelques Informations du Service Historique de la Défense

Le Groupement des commandos-parachutistes de l’air (GCPA 541) était composé de cinq commandos parachutistes de l’air (CPA 10, 20, 30, 40 et 50/541), dont environ 65% de personnel appelé du contingent. Les CPA ont mené de nombreuses actions sur le terrain en appui des unités parachutistes de l’armée de terre ; actions qui ont permis de mettre hors de combat un nombre important de combattants adverses en expérimentant la technique des « commandos de chasse ». De 1956 à 1960, les interventions des CPA ont lieu en particulier dans l’Algérois, au Sahara et dans les Aurès. En 1959, les fusiliers commandos de l'air sont engagés en totalité dans les actions du « plan Challe » dans l’Ouarsenis, la Kabylie, le Constantinois, le Massif de Collo et le Hodna. Le bilan opérationnel des Commandos de l’air en AFN est impressionnant : 84 tués, 174 blessés, 2 016 combattants mis hors de combat, 648 prisonniers et plus de 700 armes saisies à l’ennemi, au cours de 453 actions de combat. Le drapeau du GCPA est actuellement à la garde du Commandement des forces de protection et de sécurité de l’armée de l’air (CFPSAA*) stationné sur la Base aérienne 102 « Capitaine Guynemer » de Dijon.

*Le CFPSAA est devenu BAFSI fin 2007